Dark Devotion : notre test du action-RPG français en pixel-art à la Gamescom 2018
0

Dark Devotion : notre test du action-RPG français en pixel-art à la Gamescom 2018

Août 28 Crazy  

Dark Devotion est un action-RPG français en pixel-art dont la date de sortie sur PC est prévue courant 2019. Après une campagne réussie sur Kickstarter, le jeu a obtenu le soutien de The Arcade Crew. Ainsi, il va également être disponible sur les consoles PlayStation 4 et Xbox One. Ce titre en 2D, particulièrement difficile, s’est prêté au jeu des tests publics à la Gamescom 2018. Voici donc notre avis sur ce petit jeu français, promis à un bel avenir !

Dark Devotion

Dans les couloirs de la Gamescom 2018, il y a de grands studios et de plus modestes. Des géants et des indépendants. Au milieu, il y a Hibernian Workshop, un studio français basé à Avignon. Ses développeurs sont là pour présenter Dark Devotion, un action-RPG français en 2D et en pixel-art. Lancé avec succès via Kickstarter, il a, depuis, acquis le soutien de The Arcade Crew. Prévu courant 2019 sur PC, il va également être porté sur PlayStation 4 et Xbox One. Retour sur la success story de Dark Devotion et les premières impressions sur ce titre que j’ai pu tester au salon de Cologne.

 

Dark Devotion : de Kickstater à la Gamescom 2018

Dark Devotion

Dark Devotion est apparu sur le site Kickstarter le 11 septembre 2017. L’équipe, composée de Louis, Alex et Arthur, avait besoin de réunir 20.000 euros pour poursuivre le développement du jeu. Une première démo téléchargeable était en ligne, pour prouver que le projet tenait la route. Et le financement a été bouclé le 16 octobre 2017, après 35 jours de collecte ! Finalement, ce sont 31.796 euros qui ont été récoltés, grâce à 1563 contributeurs. Puis The Arcade Crew s’est intéressé au projet et a décidé de le soutenir. Ainsi, Dark Devotion, qui était destiné à la plateforme PC, va également être porté sur les consoles PlayStation 4 et Xbox One. Bref, c’est une bien belle success story pour le jeu français indépendant !

Le action-RPG se présente tel un Dark Souls-like, en pixel-art. En effet, les ressources sont rares, les combats difficiles et l’ambiance, plutôt mortifère ! Plusieurs types d’armes permettent au joueur de choisir le style de jeu qu’il souhaite adopter. Les développeurs ont indiqué vouloir offrir aux joueurs « un univers narratif riche, immersif et bourré de détails ». Le jeu hébergera une quête sombre sur l’appel irrésistible de la croyance et ses dérives… Les joueurs exploreront un temple en ruine, dans lequel ils devront prouver leur valeur et leur bravoure. Ils vivront aussi de plus en plus d’affrontements, de plus en plus difficiles. Chaque combat sera un duel à mort dans lequel la moindre erreur pourra être fatale !

 

Un RPG dans lequel la Foi est cruciale

Dans Dark Devotion, vous devez piller des armes, armures et reliques. Chacune a ses qualités, vous permettant de créer un build pour poursuivre l’exploration du temple. De plus, il est possible d’ajouter des runes mystiques aux armes pour améliorer leurs statistiques. De plus, tuer des ennemis rapporte des points de Foi, une statistique importante pour déverrouiller des chemins secrets ou encore ouvrir des coffres spéciaux. Des objets vous permettent de guérir des blessures et maladies récoltées en chemin. Encore faut-il trouver le bon ! Dans le cas contraire, votre Dieu pourra vous donner un coup de main, si vous le méritez !

L’une des spécificités de Dark Devotion est que les portes se ferment derrière vous. Chaque monde dispose de 3 ou 4 chemins différents, et chacun possède son propre environnement et sa propre atmosphère. Certains sont reliés, d’autres non ! Si jamais vous vous perdez dans les couloirs du temple, sachez que des autels cachés dans l’ombre vous permettent de sauvegarder votre équipement et votre emplacement… Mais, il faut prendre le temps d’y prier ! Pour ma part, j’ai traversé au péril de ma vie les couloirs sombres et tortueux de la Gamescom 2018 pour atteindre le stand de Dark Devotion… Voici comment l’aventure s’est poursuivie !

 


gameplay d’exploration

 


gameplay combat de boss

 


bande-annonce Kickstarter

 

Mon avis :

Même si je ne suis pas une grande fan de plateformers ou de pixel art, je reconnais que Dark Devotion a fait un gros effort sur l’ambiance. Ça m’a rappelé ma jeunesse et les heures passées sur Prince of Persia ! Je ne comprends cependant pas pourquoi le studio a insisté pour ne pas nommer sa protagoniste, assez androgyne par ailleurs, j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un jeune homme. Je trouve que ça aurait donné un peu plus de profondeur au personnage.

 

Décors, combats, inventaire…

A propos de profondeur, les très nombreuses pièces à explorer (il y en a plus de cent) sont toutes orientées « vers le bas », au sens où notre exploration nous emmène de plus en plus loin dans les caves du temple corrompu… Je pressent que des démons doivent se cacher tout au fond ! Contrairement à beaucoup de plate-formers, les niveaux ne sont pas générés au hasard. En revanche, des événements aléatoires et des secrets à découvrir peuvent s’y trouver. Les pièces proposent diverses ambiances au niveau du décor. Mais elles peuvent aussi comporter des pièges, alors gardez l’œil ouvert !

En effet, l’observation est un point important dans Dark Devotion. Si vous vous contentez de foncer dans le tas à toute vitesse, vous allez vous faire massacrer – après avoir attrapé des maladies et vous être cassé une jambe en tombant d’un étage. Il faut donc prendre son temps. Faire attention à son environnement. Ce qui joue aussi pour les combats : tous les ennemis (et surtout les boss !) ont leurs « patterns », leurs séquences et types d’attaques ; si vous prenez le temps de regarder comment ils font, vous saurez où et quand placer vos propres coups afin de les terrasser au plus vite.

Pour ce qui est de l’inventaire, il est très limité : seulement quatre emplacements, plus deux sets d’armes, ce qui joue sur la tactique à employer. En revanche, comme dit plus haut, on trouve de l’équipement au fil de notre exploration. Ainsi que des éléments interactifs (comme des autels) qui nous apportent des boosts. On notera aussi que les objets bénéficient tous d’une description de quelques lignes, qui ne se limite pas à leurs statistiques.

En conclusion, je pense que Dark Devotion plaira aux fans du genre, avec son côté rétro et son ambiance sombre.

 

 

Article rédigé à quatre mains, avec Akkyshan

Crazy

A propos de Crazy

Rédactrice, correctrice et envoyée spéciale dans les contrées où il faut parler anglais. Grammar nazi sur les bords, fan absolue de Guild Wars 2 et fondatrice du Gragas Fan Club.