• Aucun programme en cours de diffusion actuellement :(

» Tout le programme
Bienvenue sur Fureur.

[ARTICLE] ALT+TAB #80 - Continuer de Jouer

[ARTICLE] ALT+TAB #80 - Continuer de Jouer

Publié par Pyram le 08/09/2011 à 04:31

C'est la rentrée et si comme moi vous avez un boulot, vous savez ce que cela signifie pour nous autres gamers : (beaucoup) moins de temps pour jouer. Les jeux vidéo sont un loisir que je chéris depuis l'enfance et j'espère bien n'avoir jamais à y renoncer. Malheureusement, je suis du genre très occupé et je n'y joue pas autant que je le voudrais. Certains (moi autrefois, d’ailleurs) ont la chance de pouvoir jouer des heures et des heures chaque semaine mais une fois que vous en finissez avec les études, vous pouvez rapidement dire adieu aux mythiques sessions marathons jusqu'au lever du soleil.




Du coup, cette question n'intéressera sans doute pas ceux qui sont encore au lycée, à la fac ou ont la malchance d'être chômeur mais je la poserai quand même : depuis que vous faites partie de la masse des travailleurs adultes et assumez une myriade de responsabilités et obligations diverses, où trouvez-vous assez de temps pour jouer aux jeux vidéo ?

Comme je le mentionne plus haut, jouer quand on est au lycée ou à la fac est loin d'être un luxe. Evidemment, il est possible que vous ayez un petit boulot mais vos responsabilités se limitent à aller en cours, faire vos devoirs et passer vos examens - et encore, aller en cours n'est même pas obligatoire.

Quand j'étais à la fac, j'ai passé des heures à jouer à la Saturn et la PS, et des nuits aussi. Les études prenaient un peu de temps mais j'y allouais le minimum, pour finalement réussir les mains dans les poches (j'avoue, j'ai toujours été du genre à travailler efficacement).

Puis un jour, on a un boulot, le temps passe, et soudain on se rend compte qu'on n'a plus le temps de rien. Enfin bon, j'exagère un peu quand même.

Je ne vais pas vous raconter les moindres détails de mon quotidien (d'abord, ceci n'est pas un blog et puis croyez-moi, cela n'est pas forcément passionnant) mais pour vous donner une idée, voici : je travaille donc comme consultant spécialisé dans l'informatique, j'écris régulièrement pour le portail Fureur, m'occupe du portail Guild Wars 2 et consacre encore du temps à ma moitié, ma famille et mes amis. J'ai à peine le temps de regarder la télévision (en fait non, je ne la regarde pas) ou de faire du sport (pas comme si j'en avais vraiment envie, à vrai dire). Alors bon, ménager une place pour les jeux vidéo quand on a un job à temps plein, qu'on aime les sorties mais aussi les autres types de jeu (plateau, rôle) ainsi qu'une vie de couple à préserver - j'ai presque l'impression de me retrouver dans la position d'une soccer mom à devoir gérer x choses en même temps...

Une fois tout cela déduit, il doit me rester actuellement quelque chose comme une à deux heures à consacrer aux jeux certains soirs.

Attention, je ne me plains pas - je suis très heureux de ma vie telle qu'elle est, hein. C'est juste que, quand on est adulte, il devient vachement difficile de trouver du temps pour jouer.

Xenoblade Chronicles vient de sortir sur Wii, et volontairement, j'ai décidé de ne pas l'acheter. Le jeu a l'air génial, mais voilà, il a l'air super-long, et si je veux pouvoir m'immerger correctement dedans, il va me falloir beaucoup trop de temps - que je n'ai plus. Je le sais bien, je risque de sombrer dans le même problème que j'ai eu avec Final Fantasy XIII : le manque de temps finira par tuer l'attrait du jeu.
 

Du coup, je me suis mis à jouer à des jeux prenant moins de temps, du coup plus orientés vers l'action, jeux de combat, casuels ou autre. Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que mon principal jeu du moment est désormais League of Legend, dont le format de matchs à longueur relativement courte et maîtrisée (40 minutes en moyenne) convient parfaitement à mes créneaux de disponibilité. Je peux jouer une fois par ci, une fois par là, sans avoir l'impression de rater quelque chose.


Je veux continuer de jouer jusqu'à la fin de mes jours - oui, pourquoi pas ? - mais j'ai fini par accepter que le temps où je pouvais passer toute une journée sur un jeu est désormais fini. Du moins, si je ne prends pas des congés expressément pour ça (cela m'arrive pour les sorties de MMOs majeurs, genre une fois par an).

Le débat sur les enfants rendus violents à cause des jeux vidéo, celui sur les adultes devenus asociaux à cause d'eux ou encore celui sur les gamers qui perdent de vue les besoins physiques de leur corps : tous ces débats abondent d'arguments dans un camp comme dans l'autre. Les partisans et opposants continueront certainement de s'affronter des années encore, et pour le coup, je ne prétend pas connaître la vérité absolue.

Par contre, je sais ce que les jeux vidéo m'apportent.
 


Dans mon quotidien, trouver le temps de jouer ne serait-ce qu'une demi-heure chaque soir me permet de conserver un équilibre entre le travail et la vie personnelle (on dirait une pub Danone, ce que je dis) : le jeu me permet de décompresser après une dure journée et me fournit un divertissement et une satisfaction dont je ne peux pas forcément profiter le reste de la journée.

Et je vous rassure aussi : avoir commencé les jeux vidéo à 9 ans avec la Master System n'a pas fait de moi un individu violent ou asocial. Au contraire, j'ai une vie amoureuse, plein d'amis que j'invite régulièrement jouer et je vais au ciné régulièrement. Je ne me suis pas isolé de la société pour vivre dans une cave en planifiant le prochain massacre de masse. Bon, ok, j'ai du surpoids, mais bon, je suis vieux maintenant, j'ai le droit...

Enfin bon, tout ça pour dire que le jeu a fait de moi quelqu'un d'équilibré. Il me permet (et me sert de prétexte aussi) pour avoir du temps pour moi pour, eh bien, me relaxer. Et vous le savez comme moi, on aurait tous bien besoin de plus nous relaxer.

Bien sûr, je comprends tout à fait que d'autres personnes puissent trouver leur source de relaxation dans le cadre d'autres activités, comme le sport, la lecture, le point de croix... Or, pour les détracteurs du jeu vidéo, ces activités semblent avoir plus de valeur.

Eh bien, il va falloir m'expliquer pourquoi.
 


Au risque de blesser ces critiques farouches, je pense sincèrement que le jeu apporte du positif dans l'existence des gens. Et attention, quand je dis ça, je ne dénigre pas non plus la vaste variété de hobbies que les gens peuvent adopter.

C'est juste que le tricot me paraît être un loisir tout aussi acceptable que les MMOs ou les FPS, ni au dessus, ni en dessous. De la, faire croire que les certains hobbies sont meilleurs que d'autres me paraît rendre un très mauvais service aux gens.

Quant à moi, je considère qu'il n'y a absolument aucune raison de penser que le jeu vidéo est un instrument moins pertinent que d'autres quand il s'agit d'être heureux.

Chacun doit au contraire être libre de mener une vie équilibrée comme il le souhaite. Pour ma part, c'est les jeux vidéo. Vous pourrez toujours dire ce que vous voulez sur l'industrie des jeux vidéo, les scandales ou la façon dont les gens jouent : au final, les jeux ont un rôle important dans l'existence et comme beaucoup d'autres, j'en suis très content.

Ma question finale sera pour vous, lecteurs qui comme moi n'avez plus tant de temps que ça pour jouer : comment trouvez-vous du temps pour notre hobby favori après une journée bien chargée ? Et quand vous parvenez à jouer, combien de temps pouvez-vous y consacrer au final en une session ? Dites-le moi, car je suis curieux de savoir s'il y en a qui se débrouillent mieux que moi.

Poster un commentaire

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.

11 commentaires

  • Crazy a laissé un commentaire le 08/09/2011 à 18:06
    Citation Envoyé par Pyram Voir le message
    Ma question finale sera pour vous, lecteurs qui comme moi n'avez plus tant de temps que ça pour jouer : comment trouvez-vous du temps pour notre hobby favori après une journée bien chargée ? Et quand vous parvenez à jouer, combien de temps pouvez-vous y consacrer au final en une session ? Dites-le moi, car je suis curieux de savoir s'il y en a qui se débrouillent mieux que moi.
    J'ai beau moi aussi bosser dans l'informatique, je n'ai aucune objection à échanger mon ordi du boulot avec mon ordi perso une fois rentrée at home
    Le fait que mon mari soit également un gamer (et que nous n'ayons pas d'enfants) aide aussi : on peut tout à fait passer notre soirée à jouer (ensemble ou chacun de son côté), à manger des pizzas devant l'écran, tout en se couchant à une heure raisonnable (genre avant 23h). Et le week-end, on peut aussi y passer la journée ^^

    En fait, c'est une question de contraintes : si on a une "vraie vie de famille" (conjoint non-joueur, enfants...) et/ou si on est accro à la télé (je ne parle pas de se regarder un dvd mais bien de suivre des émissions à heure fixe), ben on a des contraintes d'emploi du temps qui font qu'on ne peut pas (ou peu) organiser son temps libre comme on veut, et donc trouver du temps pour jouer. Moi j'ai la chance de pouvoir faire ce que je veux tous les soirs ^^
  • Sedral a laissé un commentaire le 08/09/2011 à 20:38
    cet article.. j'ai presque eu envie de pleurer à la fin tellement c'est vrai tout ce que tu dis

    même si je suis au lycée, je suis limité en temps de jeu mais pas à cause de mon emploi du temps. Ce sont mes parents qui ont décider une énième fois de me limiter pour que j'améliore un peu mes résultats scolaire, et ce coup ci j'ai décider de jouer le jeu parce que l'année dernière n'a pas été particulièrement brillante et je souhaite commencer la fac avec un dossier et des connaissances acceptables (mais retourner me la couler douce après faut pas déconner ).
    je comprends donc la frustration qu'on peut ressentir quand on a envie de jouer aux jeux vidéos mais... qu'on peut pas (encore une fois les raisons de cette empêchement sont différentes pour moi, mais le résultat est le même).
    les jeux vidéos m'ont aidés à traverser une passe difficile et je regrette déjà les nuits blanche passées devant mon pc


    courage pyram!
  • Strykhe a laissé un commentaire le 08/09/2011 à 23:21
    Trop occupé pour donner mon avis, on verra si j'ai le temps plus tard !!
  • Prodjia a laissé un commentaire le 09/09/2011 à 07:44
    Ton article est tellement : VRAI !!! J'ai l'impression d'être dans un monde cruel anti gamer, et j'exige des journées plus longues que 24 heures..

    Pour répondre il va de soit que je doit "un peu" raconter ma vie.
    • J'ai 21 ans je suis Sous-officier dans l'infanterie. Et cela me prend énormément de temps il m'arrive de travailler 20 heures dans une journée. Actuellement je suis au Liban pour 4 mois mon retour est dans quelques semaines.
    • J'ai une petite amie que je ne vois que le weekend généralement et certains weekend je suis bloquer. donc lorsque je rentre en weekend (vendredi 12h00, 40 min de trajet) j'ai envie de la retrouver, de retrouver mes ami(e)s et de prendre contact avec ma vie "CIVIL".
    • Je fait des études à distance pour un BTS en développement Web.
    • Je suis relativement sportif je fait de la musculation et du footing (la plus part du temps je le cale dans mes horaires de travail). Et je fait du FreeFight en Club le mardi soir et le samedi matin.



    Alors oui entres toutes ces OPEX (Opération Extérieur), Manœuvre (1 à 3 semaines), Garde, Vigipirate, Soirées bloquer : Quand est ce que je trouve le temps de jouer et garder mon titre de Gamer ?
    • Les soirs à la caserne quand je fini vers 17h45 (j'habite 10 mètre du régiment). Jusqu'à la fin du jeu en guilde/équipe. 00h00 01H00
    • Ayant développer des qualité de gamer et ne dormant que le nécessaire : Le matin avant d'aller au boulot (30 min à 1h30)
    • Le weekend le matin ou l'après midi voir le soir quand je n'ai rien de prévu et que ma copine fait autre chose.
    • Pendant nos longs moments de permission, car en contrepartie du temps fournis a l'armée ils nous donne du repos.


    Ce que je pense c'est que le jeu est un luxe, est un vice. Pour être un Hardcore Gamer il faut avoir le temps et le trouver. Comme toute humain il faut construire et choisir sa famille et si elle est compréhensive comme celle de Crazy cela permet de trouver un bon équilibre. Donc oui plus on as de responsabilités moins on à le temps mais il faut savoir répartir son temps et c'est nous qui faisons notre vie.
  • Crazy a laissé un commentaire le 09/09/2011 à 07:59
    si elle est compréhensible comme celle de Crazy
    Compréhensive, non ?
  • Prodjia a laissé un commentaire le 09/09/2011 à 08:06
    EDITED n’empêche cet article fait bien réfléchir j'ai hâte de voir les autres réponses.
  • Nibel a laissé un commentaire le 09/09/2011 à 23:30
    Aaaah la vie estudiantine... un bonheur qu'on ne sait apprécier que le jour où on travaille.

    Maintenant c'est le travaille qui est le plus chronophage et dévore mon temps de jeux pourtant si imposant il y a quelques années. Je reconnais que j'ai une chance que tout le monde n'a pas : travailler 54 h / semaine tout en ne travaillant pas le WE. Donc j'ai deux jour entiers pour me consacrer à ma femme, mes taches du quotidien et mes trois chats ! Les jeux vidéos sont le "remblai" de mes jours (et de mes nuits).

    En semaine chaque minutes comptes : je rentre vers 20h , je mange /regarde la tv / papote avec ma femme une heure jusqu'a 21h (la elle regarde son feuilleton ou autre) moi je vais jouer 2 bonnes heures, puis je reviens passer une heure avec elle pour regarder ensemble les truc de fin de soirée. Ça lui convient et moi aussi : c'est le meilleur équilibre que j'ai trouvé en semaine. Généralement couché à minuit pour dormir au moins 7h pour recommencer le taf à 8 h le lendemain.


    C'est rodé et je le vis bien ahah !



    C'était la life de Nibel, merci.
  • Clo a laissé un commentaire le 10/09/2011 à 22:37
    Citation Envoyé par Crazy Voir le message
    En fait, c'est une question de contraintes : si on a une "vraie vie de famille" (conjoint non-joueur, enfants...) et/ou si on est accro à la télé (je ne parle pas de se regarder un dvd mais bien de suivre des émissions à heure fixe), ben on a des contraintes d'emploi du temps qui font qu'on ne peut pas (ou peu) organiser son temps libre comme on veut, et donc trouver du temps pour jouer. Moi j'ai la chance de pouvoir faire ce que je veux tous les soirs ^^
    Exact. Le plus si t'as une vie de couple, c'est évidement d'avoir un conjoint aussi accro que toi aux jeux. Ça devient compréhensible de laisser l'autre jouer.

    Perso je travaille 36h00 par semaine, je passe un concours, donc révisions oblige (c'est dans une semaine), et j'ai une fille. Bah ça m’empêche pas d'avoir fini presque tout les rpg jap (dont FFXIII, plus de 100 heures de jeu) de la xbox, de roxxer à Patapon sur psp ou d'avoir une superbe collection de pokemon. Et j'en passe.

    Bien sur, en moyenne, le temps de jeu diminue, mais pas les occasions. Mon programme par exemple :

    - si je mange seule le matin, DS à côté du bol de banania.
    - en we et jour de congé : café avec jeu ou ordi, suivant ce que préfère mon mari, tout en ponctuant mes parties de "couche caca" ou autre truc du genre. (y'a toujours la pause dans un jeu hein)
    - en transport en commun, les consoles portables se révèlent super utiles.
    - en soirée, plutôt que je regarder un film ou une émission à la con, ça rend un peu pareil que le matin, moins le bébé qui dort, et la bière qui remplace la caféine.

    Et pis j'ai les vacances scolaires, en bonus.

    Non franchement, c'est gérable, sans occulter sa vie de famille et ses amis.
  • Hymne a laissé un commentaire le 10/09/2011 à 22:56
    Citation Envoyé par Clo Voir le message
    - en we et jour de congé : café avec jeu ou ordi, suivant ce que préfère mon mari, tout en ponctuant mes parties de "couche caca" ou autre truc du genre. (y'a toujours la pause dans un jeu hein)
    .
    Y a une faute, c'est "touche-caca", et déjà avec son conjoint c'est dégueux, mais avec son enfant, ça dépasse mes rêves les plus fous.
  • Clo a laissé un commentaire le 10/09/2011 à 23:10
    Touche ton caca toi-même !
  • rafiki a laissé un commentaire le 12/09/2011 à 14:40
    tiens sympa cet article !!

    Moi aussi je jongle entre mon boulot, ma copine, mes amis, le sport et les jeux video. Pas tjs evident de trouver du tps pour jouer (surtout qu'on en veux tjs plus !) sans négliger l'un d'eux !

    Du coup j'ai arreté les mmo quelques tps car j'y passait vraiment trop de tps ! Finalement des fois j'en relance un par petite touche, j'ai notament essayé Rift en faisant du pvp avec des connaissances plutot que raid. C'est sans contrainte au moins. Mais en général je me contente de jeux plus conventionnel et mons chronophage !

    Je suis tout a fait d'accord avec toi e tout cas ! Pour moi aussi le jeu est un moment de relaxation après le travail et, même si c'et difficile pour certain de le comprendre, c'est important pour moi. Cependant je me suis rendu compte que jouer juste un petit peu est aussi satisfaisant que jouer bcp !

    Donc en général je joue 2-3 soirs par semaines après le travail.

    Voilà donc tout comme toi Pyram ! enfin sauf le surpoids :P (bon j'ai pas de gosse non plus encore donc ca doit être encore pire avec !)

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.

Egg On School

Coaching

EntraineurPrix (€/h)
photo lolSlashlow Dès 7 €
photo lolLounet Dès 23 €
photo sc2CN!Pouilleux Dès 23 €
photo sc2Anoss Dès 40 €
photo d2LuCiqNo Dès 10 €
photo d2Lemures Dès 6 €

WebTV 1

Bloc_VG