• Aucun programme en cours de diffusion actuellement :(

» Tout le programme
Bienvenue sur Fureur.

Art of Gaming décortique l’art du jeu vidéo sur ARTE Creative

Art of Gaming décortique l’art du jeu vidéo sur ARTE Creative

Publié par Akkyshan le 18/04/2017 à 15:30

ARTE, la chaîne culturelle franco-allemande propose depuis quelques mois différents programmes autour des jeux vidéo: Jeux Vidéo : Les Nouveaux Maîtres du Monde, Les filles aux manettes, ou encore BiTS qui parle plus généralement de pop culture… Aujourd’hui, la chaîne propose un nouveau programme qui décortique l’art du jeu vidéo : Art of Gaming. Spoiler Alert : c’est vraiment bien ! MàJ du 18/04 - Épisode 9 : Jouer avec le temps

MàJ du 18/04 : Présentation du neuvième épisode Jouer avec le temps ICI

 

Emission Art of Gaming Arte Creative Jeux Vidéo Trinity Melek Balgün

 

Diffusée depuis le 1er mars sur le site ARTE Creative, Art of Gaming est une émission explorant le monde du jeu vidéo à travers différents prismes, un par épisode.

Ce programme est une coproduction de ARTE, UFA Lab et Upian, productrice du web-documentaire In Game sur deux joueurs de League of Legends. Pour info, voilà.

 

L’objectif du programme est d’introduire un véritable débat autour du jeu vidéo, montrer qu’il ne s’agit pas d’un plaisir réservé aux adolescents et que les scénarios, personnages et décors sont autant travaillés que ceux d’un film… en somme, qu’il s’agit d’un domaine qui mérite plus de considération et moins de préjugés.

 

Trailer de l'émission Art of Gaming sur ARTE Creative

 

Cette première saison comptera 24 épisodes d’une dizaine de minutes, 12 en français et 12 en allemand (sous-titré, bien sûr !) qui seront présentés façon Let’s Play par Trinity ou Melek Balgün. Elles accueilleront un invité dans chaque épisode, artiste, philosophe, sociologue, etc, pour disputer une partie et en commenter les ressorts narratifs ou leurs sous-textes.

Alors oui, une dizaine de minutes c’est vraiment court et on peut regretter que le sujet soit parfois un peu survolé, mais dix minutes c’est suffisant pour poser des bases de réflexion et ouvrir le débat. Comme je vous l’ai dit, c’est ça l’objectif du programme : le jeu vidéo souffre de quantité de préjugés à déconstruire : les jeux vidéo c’est pour les enfants/ados, les jeux vidéo c’est un hobby de garçon, les joueurs deviennent de dangereux psychopathes, les jeux vidéo sont une perte de temps, etc; et c’est par le débat et la réflexion personnelle que l’on peut atteindre cet objectif.

 

Les quatre premiers épisodes, deux présentés par Trinity et deux autres par Melek Balgün, sont en ligne depuis le 1er mars. Les 20 prochains sortiront au rythme d’un épisode toutes les deux semaines, que vous pourrez retrouver ici !

 

Les présentatrices

On peut souligner ce choix peu banal : la production a souhaité confier les rênes de ses émissions à des femmes, évidemment gameuses. Un genre généralement peu représenté dans la communauté du jeu vidéo… déconstruction de préjugé +1 !

 

Trinity

Emission Art of Gaming Arte Creative Jeux Vidéo Trinity Melek Balgün

 

Trinity est une streameuse française proposant régulièrement du survival et des jeux d’horreur sur sa chaîne, où elle crie très fort (c’est elle qui le dit !), qui s’est fait connaître notamment lorsqu’elle était membre de mythiX Esport dans le roster Battlefield 3 (Champion de France 2013). De part son passé compétitif, elle est très orientée FPS sur console et a la particularité d’être la première femme diplômée de l’école Créajeux en tant que testeuse de jeux vidéo.

En quelques chiffres (en constante évolution avec LeStream) :

 

Melek Balgün

Emission Art of Gaming Arte Creative Jeux Vidéo Trinity Melek Balgün

Melek est une gameuse allemande raffolant de FPS. Titulaire d’un master en marketing international et gestion des médias, elle s’est dirigée vers une carrière de présentatrice journaliste pour plusieurs médias généralistes et spécialisés dans le jeu vidéo, comme ESL.

En quelques chiffres :

 

ARTE, avec ses partenaires, poursuit son ascension dans le coeur des gameurs après ses excellents opus précédents. Le programme n'est pas parfait, Trinity avoue elle-même que le travail d'écriture dans le cadre télévisuel lui était inconnu. Mais il est perfectible dès maintenant : les épisodes n'ont pas tous été tournés et la production prend en compte les avis et conseils de la communauté pour les prochains. Ainsi, si vous avez des remarques, ne ragez pas dans votre coin, argumentez poliment dans les commentaires de la vidéo ou sur les réseaux sociaux des présentatrices.

Pour ma part, je suis vraiment ravie de l'existence de ce programme. Hélas, il n'est pas diffusé à la télévision sur la chaîne d'Arte et ça, c'est fort dommage... cela aurait pu contrer l'émission de télé-réalité gaming de TF1 qui commencera en avril : Gaming Inside Experience.

 

Liste des épisodes

Épisode 1 : Le joueur est-il l’artiste ?

Les jeux vidéo exigent de la créativité des game designers, mais parfois du joueur lui-même.

 

 

Dans ce premier épisode d'Art of Gaming diffusé le 1er mars 2017 sur ARTE Creative, Trinity invite Sophie Daste, chercheuse et artiste spécialiste des fandom japonais et VR autour des jeux vidéo, pour discuter de la place du joueur dans l'oeuvre du game designer.

 

Peut-on parler d’interprétation, comme pour un musicien devant sa partition ? D’autres jeux (Flowers) revendiquent un rapport particulier à l’art. Mais dans certains cas, les plus fascinants (Minecraft), ce sont les joueurs qui reprennent la liberté de créer ; jusqu’à détourner complètement un gameplay de son origine.

 

Les trois jeux présentés dans cet épisode :

 

Épisode 2 : Idéologie

Être un homme, blanc, qui défend sa patrie en principe les Etat-Unis. Derrière les jeux vidéo se cachent parfois une véritable idéologie.

 

 

Dans ce deuxième épisode d'Art of Gaming diffusé le 1er mars 2017 sur ARTE Creative, Trinity invite Olivier Mauco, politologue, qui a développé une thèse doctorale sur l'influence politique dans les jeux vidéo et qui a écrit plusieurs livres sur les jeux vidéo.

 

Homefront est-il un vecteur de propagande aussi efficace qu’un discours de Donald Trump ? Quid des valeurs familiales caricaturales qu’on trouve dans les Sims ? De l’Europe (GTA 5) au Japon (Gal*Gun) en passant par la Corée, quels autres pays exercent un soft power vidéoludique ?

 

Les quatres jeux présentés dans cet épisode :

 

Épisode 3 : Réalisme

Tout pixélisé et pourtant extrêmement réel : quel est le rôle du réalisme dans les jeux vidéo et quels moyens utiliser pour créer l'idée de réalité dans un jeu vidéo ?

 

 

Dans ce troisième épisode d'Art of Gaming diffusé le 1er mars 2017 sur ARTE Creative, Melek Balgün invite Hubert Christian, expert en jeux vidéo et rédacteur en chef à WASD, ainsi que Sabine Görner, spécialiste de l’art, qui évoque quant à elle la tradition du réalisme dans l’art.

 

Aujourd’hui, le réalisme de nombreux jeux vidéo est aussi frappant que celui des blockbusters au cinéma. En y jouant, on est comme plongé dans un autre univers. Quel intérêt à représenter de manière si réaliste des histoires et des créations tout droit sorties de notre imagination ? Qu’est-ce que le réalisme, d’ailleurs ? Des graphismes pixélisés comme ceux de Minecraft ou des Tamagotchi donnent-ils vraiment la sensation d’être réels ?

 

Les quatres jeux présentés dans cet épisodes :

 

Épisode 4 : Jeux d'horreur

Les jeux d'horreur sont très populaires sur la scène du jeu vidéo. Mais pourquoi des jeux vidéo ont pour seul but de nous effrayer ? Et pourquoi on aime y jouer ?

 

 

Dans ce quatrième épisode d'Art of Gaming diffusé le 1er mars 2017 sur ARTE Creative, Melek Balgün invite Benjamin Rostalski, expert en science culturelle, membre du jury du Computer Game Award allemand et chef de projet à la fondation Stiftung Digitale Spielekultur ainsi que le Dr. Borwin Bandelow, psychiatre, neurologue et psychothérapeute et spécialiste des troubles de l'anxiété, auteur de plusieurs best-sellers sur les problèmes psychologiques.

 

Toute une catégorie de jeux n'a qu'un seul but : nous faire peur. Quels sont les mécanismes et ressorts utilisés et que peuvent-ils nous enseigner sur nos propres angoisses ?

 

Les trois jeux présentés dans cet épisode :

 

Épisode 5 : En mode Survie

Êtes-vous prêt pour la fin du monde ?

 

 

Ce cinquième épisode d'Art of Gaming se penche sur nos rapports avec les survival, les jeux de survie et ce qu'ils disent de nous.
Trinity, très fraiche et naturelle dans ce nouvel épisode, reçoit Bertrand Vidal, sociologue de l'imaginaire, membre du LERSE (Laboratoire d'Etudes et de Recherches Sociologiques et Ethnologiques) de Montpellier et spécialiste des catastrophes pour nous parler de ce que signifie cet attrait que nous pouvons avoir pour les Survival.
Le désir de catastrophe, l'envie de sortir des conventions sociales, rompre la normalité, se reconnecter à nos instincts primaires et primitifs... ces jeux en dévoilent beaucoup sur nous même.
"Nous vivons à une époque qui jouie de sa propre destruction"

 

Dans Fallout 4, H1Z1, ou encore The Forest, le joueur doit survivre dans des environnements aussi divers que la préhistoire, une île déserte, un monde post apocalyptique ou face à des zombies. Qu'est ce qui nous pousse à vouloir nous préparer à la fin du monde ?

 

Trinity et Bertrand Vidal s'appuient sur quatre jeux pour approfondir ce thème :

 

Épisode 6 : La quête est-elle obligatoire dans le jeu vidéo d'aujourd'hui ?

Le jeu vidéo peut-il se passer de la quête ?

 

 

Dans cet épisode qui analyse l'importance de la quête dans la plupart des jeux vidéo, Trinity reçoit Lionel Davoust, auteur de science fiction pour parler de la quête la plus répandue dans les jeux vidéo : un homme qui doit sauver une femme, et son évolution à travers le temps.

 

Sauver une princesse, partir à la recherche d’un objet mystérieux ou franchir de nombreux obstacles pour tenir une promesse… La quête est un ressort clé de la narration des mythes antiques aux séries d’heroic fantasy. Dans le jeu vidéo, elle devient un moyen de challenger le joueur mais aussi de provoquer des émotions et de créer une véritable expérience immersive.

 

Trinity et Lionel Davoust s'appuient sur trois jeux pour analyser l'importance de la quête :

 

Épisode 7 : La frustration

Il ne faut pas que les jeux vidéo soient trop simples, sinon, on ne savoure pas la victoire. Mais s’ils sont tellement compliqués qu’on ne parvient pas à progresser, comment gérer sa frustration ?

 

 

Cet épisode d'Art of Gaming présenté par Melek se penche sur la frustration générée par certains jeux vidéo en compagnie de Dennis Kogel, journaliste spécialisé dans les jeux vidéo, les séries et les comics, et intervenant à la Games Academy de Berlin, ainsi que Andrew Przybylski (à tes souhaits), psychologue, qui effectue des recherches sur le sujet.

 

J'en ai marre. On dit souvent ça en échouant encore à un niveau très difficile ou en mourrant dans un jeu. Quand on trouve un jeu trop dur, on se sent frustré. C'est parfois dû à l'humeur du moment, parfois au jeu. A quel degré de frustration a-t-on envie d'arrêter de jouer ? Comment fonctionne la frustration ?

 

Ils utilisent quatre jeux particulièrement difficiles pour appuyer leurs propos :

 

Épisode 8 : Jeux de guerre

Sur un champ d'une bataille passée ou actuelle, voir spatiale, la guerre est un scénario fréquent. Mais est-ce de façon réaliste ? Et derrière l'aspect ludique, que cache la guerre ?
 
 

 

Melek s'interroge sur le genre qu'est devenue la guerre dans les jeux vidéo allant de la stratégie aux jeux de tir en compagnie de Fabian Siegismund, Youtubeur qui possède sa chaîne, Battle Bros, sur les jeux vidéo et ancien officier de l'armée allemande, ainsi que Christian Rollinger, historien et spécialiste des conflits.

 

De nombreux jeux vidéo mettent en scène la guerre. Nous voulons savoir pourquoi les champs de bataille font des terrains de jeu si intéressants et quels parallèles peuvent être établis avec l’histoire de l’art, du cinéma et du jeu.

 

Trois grands titres du jeu vidéo de guerre sont évoqués pour discuter de ce genre :

 

Épisode 9 : Jouer avec le temps

Le voyage dans le temps est un des ressorts classiques de la fiction.

 

 

Trinity reçoit Blaise Mao, rédacteur en chef adjoint du magazine Usbek & Rica et auteur du livre Les Jeux vidéo, sorti en 2013, pour parler de la notion de temps dans le jeu vidéo et de son utilisation dans le scénario ou directement dans le gameplay.

 

Le voyage dans le temps est un des ressorts classiques de la fiction. Les jeux vidéo n’échappent pas à la règle et mènent l’exploration encore plus loin. Et si le jeu vidéo était la seule forme de divertissement qui peut nous donner - littéralement - les clés du temps ?

 

Les trois titres présentés dans cet épisode sont :

  • Wario Ware (2007)

 

(Source)

Poster un commentaire

4 commentaires

  • JosephNguyenJV a laissé un commentaire le 13/03/2017 à 20:32
    Excellent article, je suis fan de l'émission.
    Mon épisode préféré est le second avec GTA5, un jeu plein de satires et de critiques envers la société, même si je pense que beaucoup de joueurs sont passés à côté.
  • Takeo Kikuta a laissé un commentaire le 15/03/2017 à 14:09
    J'ai vraiment bien aimé les premiers épisodes ! C'est intéressant et en prime on découvre des jeux sympa. Hâte de voir les suivants perso'
  • Akkyshan a laissé un commentaire le 15/03/2017 à 19:08
    Le cinquième épisode est, pour le moment, mon préféré concernant la forme. Trinity est vraiment très naturelle dans ce numéro, elle nous fait entendre son rire si bizarre qu'on aime bien quand même, elle rage un peu, elle crie... elle est vraiment drôle et fraîche ! Evidemment, elle ne peut pas se comporter de la même manière qu'en stream, mais on sent qu'elle se lâche un peu plus, et ça fait plaisir je trouve.
    Sur le fond, le sujet est vraiment intéressant et bien sûr, même si l'épisode dure un chouilla plus longtemps, le sujet est quelque peu survolé mais je persiste : c'est le principe.
  • JosephNguyenJV a laissé un commentaire le 17/03/2017 à 08:04
    +1

    En effet, l'émission est avant tout dédié aux personnes qui ne connaissent pas bien le jeu vidéo voire pas du tout. Beaucoup de retours négatifs, n'ont pas compris cela. C'est dommage.

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.