• Aucun programme en cours de diffusion actuellement :(

» Tout le programme
Bienvenue sur Fureur.

Cyanide signe le grand retour de Cthulhu pour 2017

Cyanide signe le grand retour de Cthulhu pour 2017

Publié par Akkyshan le 09/03/2017 à 17:03

Cyanide, un studio indépendant français de développement de jeux vidéo que l’on connaît pour ses œuvres de Fantasie/RPG comme Styx, Blood Bowl ou encore Runaway (DS), mais aussi pour ses titres sportifs, nous offre un bien beau cadeau pour fin 2017 : celui qui semble être LE jeu vidéo sur l’univers d’H.P. Lovecraft que les fans attendent tant !

 L’Appel de Cthulhu

(Trouvé parmi les papiers du défunt Francis Wayland Thurson, de Boston)

par H.P. Lovecraft

De ces fantastiques entités et puissances, quelque chose a pu survivre... une survivance d'une époque infiniment lointaine où... la conscience se manifestait, peut-être, sous des formes qui se sont depuis longtemps retirées devant le flot de la marée humaine... des formes dont seules la poésie et les légendes ont capturé un souvenir fugace et les ont appelés dieux, monstres, êtres mythiques de toutes sortes et de tout genres... 

Algernon Blackwood

 

CALL OF CTHULHU – The Official Video Game

Cyanide développe pour le compte de l’éditeur Focus Home Interactive un jeu de Rôle/Investigation incorporant horreur psychologique et éléments d'infiltration dans un univers profondément immersif : Call of Cthulhu.

 

Call of Cthulhu The Official Game Cyanide Focus Home Interactive H.P. Lovecraft Grille Fureur Edward Pierce Hawkins

 

Le jeu vidéo est bien entendu basé sur le jeu de rôle éponyme, créé au début des années 80’ par l’américain Sandy Petersen, lui-même trouvant sa source dans la nouvelle du même nom écrite par l’écrivain américain H.P. Lovecraft et publiée à la fin des années 20’.

 

Comme dans la majorité des scénarios du jeu de rôle, l’action du jeu vidéo se déroulera dans les années 20’.

Nous y interpréterons Edward Pierce, un vétéran de la première guerre mondiale devenu depuis détective privé. Ainsi, nous recevrons la visite d’un homme, M. Hawkins, ayant perdu sa femme, une artiste renommée, ainsi que ses enfants dans un étrange incendie. Ne comprenant pas les conclusions expéditives de l’enquête policière et l’interdiction qui lui a été faite d’assister aux funérailles de sa famille, ce dernier nous demandera de reprendre les recherches afin de découvrir la vérité. C’est ainsi que nous reprendrons l’enquête sur la petite île isolée de Darkwater

 

Le trailer de l’E3 2016 qui donne des frissons à tous les fans

 

 

Investigation horrifique

Cyanide nous promet environ 15 heures de jeu avec plusieurs branches possibles, mais une seule fin.

Pour mener l’enquête il faudra, à l’instar du jeu de rôle, discuter avec les PNJ, visiter des lieux, observer, récupérer des preuves et objets, effectuer des recherches, etc... Et plus nous en apprendrons, plus de nouvelles actions se débloqueront auprès des PNJ et lieux.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas ou peu l’univers imaginé par H.P. Lovecraft, faisons un petit point avant d’aller plus loin.

 

 

 

H.P. Lovecraft, l’auteur

 

Call of Cthulhu The Official Game Cyanide Focus Home Interactive H.P. Lovecraft Fureur Edward Pierce Hawkins

 

Howard Phillips Lovecraft est un auteur américain ayant vécu entre les 19ème et 20ème siècle et est décrit par Stephen King comme "le plus grand artisan du récit classique d’horreur du 20ème siècle". Rien que ça !


Au cours de ses 46 années de vie, il n’a pas véritablement rencontré le succès, mais a tout de même écrit 65 histoires, des dizaines d’articles et essais, des centaines de poèmes et près de 100 000 lettres. Il a développé un univers mystique et horrifique dont l’idée centrale est que l’homme ne peut pas comprendre la vie et que l’univers lui est profondément étranger. Ainsi, ceux qui savent raisonner, tels que les protagonistes de ses histoires, mettent toujours en péril leur santé mentale.
 

 

Le mythe de Cthulhu

En 1928, H.P. Lovecraft publie dans le magazine Weird Tales sa nouvelle The Call of Cthulhu qui sera la base d’un univers repris dans de nombreux médias et réinterprété par bien des artistes.

 

L’intrigue, non linéaire, est présentée au travers d’un ensemble de documents retrouvés dans les papiers du défunt Francis Wayland Thurston, un anthropologue ayant enquêté sur un culte obscur. Ce dernier retrouve dans les biens qu’il a hérité de son grand oncle, un professeur renommé de langues sémitiques et décédé dans des circonstances mystérieuses, un étrange bas-relief en argile représentant un dragon ou une caricature d’homme "à tête de poulpe munie de tentacules surmontant un corps écailleux et grotesque muni d’ailes rudimentaires" accompagné de différents hiéroglyphes inconnus, de coupures de presse et d’un manuscrit portant le titre "Le Culte de Cthulhu".

 

Je ne vais pas vous spoiler parce que, même si HP Lovecraft trouvait après coup que sa nouvelle était très moyenne, elle vaut vraiment le coup d’oeil ! (Et elle n’est vraiment pas très longue!)

Néanmoins, je peux vous présenter le Grand Ancien et ses adeptes !

 

 

Cthulhu

Il s’agit d’une créature fantastique, un gigantesque monstre extraterrestre possédant une tête de seiche, des tentacules de pieuvre et des ailes semblables à celles d’un dragon. Grand Ancien, il est l’équivalent d’un Dieu extraterrestre millénaire et a été banni par les bienveillants "Dieux très anciens". Il dormirait depuis au fond du Pacifique Sud dans la cité sous-marine de R’lyeh en attendant l’heure de son retour…

 

"La véritable sonorité, si les organes humains peuvent l'imiter, ou la retranscrire par courrier, ressemble à : khlûl'-hloo, la première syllabe étant prononcée gutturalement et très sèchement. Le '"u" ressemble à celui de "full". Cette première syllabe n'est pas sans rappeler "klul", puisque le "h" affirme l’épaisseur gutturale. Quant au son "l", lui, il n'est pas représenté"

Lettre de H. P. Lovecraft à Duane Rimel, 23 juillet 1934

 

 

Le culte de Cthulhu

 

Call of Cthulhu The Official Game Cyanide Focus Home Interactive H.P. Lovecraft Culte Fureur Edward Pierce Hawkins

 

Qui dit Dieu dit adorateurs… Ainsi, certains humains vouent un culte au Grand Ancien dans l’espoir de le voir quitter son sommeil en sa demeure de R’lyeh. Ils pratiquent des rituels, des sacrifices, et protègent le secret du culte, coûte que coûte…

 

"Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"  ("Dans sa demeure de R'lyeh, le défunt Cthulhu attend en rêvant")

Hm... Défunt ?

"N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort"

 

Système de jeu

 

Ce trailer tend à démontrer la fidélité du jeu vidéo à l’univers du Mythe de Cthulhu et à son ambiance.

 

Le jeu sera jouable à la première personne et sera essentiellement composé d’investigation. Il faudra effectivement mener l’enquête pour laquelle nous aurons été envoyé sur l’île au doux nom de Blackwater.

 

Comme précisé plus haut, il faudra enquêter efficacement et pour ce faire, développer diverses compétences telles que l’intimidation et la persuasion. Mais attention, l’acquisition et le développement des compétences ne découleront pas de points à distribuer dans un arbre de compétences, mais de nos interactions dans le jeu ! Par exemple, des éléments de décor permettront d’obtenir des informations avec lesquelles nous pourrons faire pression sur les PNJ, débloquant ou développant ainsi la compétence de persuasion.

 

Afin d’atteindre la fin du jeu et peut-être découvrir la vérité sur la disparition des membres de la famille Hawkins, plusieurs solutions seront proposées au joueur :

  • l’exploration de l’île,
  • la collection d’objets, avec un léger aspect de gestion de ressources. Eh oui, il s’agit d’un univers particulièrement sombre, littéralement et bien souvent il faudra s’éclairer de son briquet… qui a une quantité définie et limitée d’essence. Il faudra prévoir de quoi le recharger !
  • les interrogatoires de PNJ.

 

A noter que Edward Pierce sera soutenu par plusieurs compagnons tout au long de son enquête.

 

 

Call of Cthulhu The Official Game Cyanide Focus Home Interactive H.P. Lovecraft Manoir Hawkins Bibliothèque Fureur Edward Pierce Hawkins

 

 

Chose importante ++ : on ne combat que si on y est absolument contraint dans l’Appel de Cthulhu. C’est évidemment compliqué de tuer une goule ou un être millénaire, armé d’un simple couteau suisse ! Ainsi, le jeu est basé essentiellement sur la fuite ! Pour ce faire, il sera possible d’exploiter l’environnement afin de se cacher. Dans une armoire, par exemple.
Mais… c’est sans compter sur le point suivant.

 


La jauge de sanité

Le Mythe de Cthulhu et ses adorateurs rend fou. Ainsi, la jauge de sanité de notre personnage est une épée de Damoclès au-dessus de notre tête. Plus il en verra, plus il en saura, plus il sombrera dans la folie. Néanmoins, sans détailler ce point, Cyanide nous promet que cette jauge pourra également se remplir pour que notre personnage retrouve quelque peu ses esprits !

 

Durant son aventure, Edward Pierce pourra développer des phobies qui sont au nombre de trois :

  • la nécrophobie : la peur des morts et des choses de la mort,
  • la scotophobie : la peur de l’obscurité,
  • la claustrophobie : la peur des espaces clos ou confinés.

 

Alors… comment se cacher dans un placard quand notre personnage est devenu claustrophobe ? Comment enquêter dans un manoir sombre éclairé par son briquet quand notre personnage a peur de l’obscurité ?

Voilà de quoi pimenter sérieusement cette aventure qui s’annonce exaltante!

 

Call Of Cthulhu - The Official Game sortira à la fin de l'année sur PC et Consoles (PS4 et Xbox One)

 

 

Grande fan de cet univers, rôliste et MJ, j’étais extrêmement anxieuse à propos du jeu vidéo. Légèrement puriste sur les bords, je craignais que l’univers ne soit pas respecté, que ce soit graphiquement, dans l’ambiance ou dans le système de jeu…

Mais voilà, Cyanide semble être en train de développer un véritable bijou particulièrement fidèle à l'univers d'H.P. Lovecraft et aujourd’hui, je suis plus qu’impatiente qu’il sorte afin de m’y plonger !

 

 

 

(Source 1, Source 2, Source 3, Source 4)

Poster un commentaire

3 commentaires

  • vaggarath a laissé un commentaire le 10/03/2017 à 17:57
    Fait beaucoup penser à Call of Cthulhu Dark Corner of the Earth de Bethesda pour le coup mm si ce dernier est surtt axé sur Innsmouth.
  • Takeo Kikuta a laissé un commentaire le 11/03/2017 à 16:40
    Ça va rappeler des sessions de Jdr tout ça...
  • Akkyshan a laissé un commentaire le 12/03/2017 à 20:01
    J'ai tellement adoré le JdR, en tant que rôliste et en tant que MJ même si c'est chaud patate de tenir l'ambiance !
    J'ai vraiment hâte de pouvoir jouer au jeu... En attendant, je me relis la série des Lock&Key, le comics basé sur l'univers de Lovecraft !

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.