• Aucun programme en cours de diffusion actuellement :(

» Tout le programme
Bienvenue sur Fureur.

Gwent - Retour sur le Gwent Challenger !

Gwent - Retour sur le Gwent Challenger !

Publié par R4ynix le 23/05/2017 à 19:30

Le Gwent Challenger, premier grand tournoi esport organisé par CD Projekt RED, s'est terminé ce samedi 13 mai avec la diffusion des phases finales qui se sont jouées à Katowice, dans les studios polonais d'ESL. Retour sur cette journée pleine d'émotion pour la communauté de Gwent !

Gwent The Witcher Card Game Challenger Trump Noxious Lifecoach ppd vishra ProNeo oikunema Fion56 MegaMogwai McBeard

 

Ce samedi 13 mai, Gwent faisait son entrée dans le monde de l'eSport. Et quelle entrée ! 

En conclusion de la phase de bêta fermée du jeu, CD Projekt RED a réalisé une véritable démonstration de force avec le Gwent Challenger et a su s'entourer des bonnes personnes pour proposer un événement de toute beauté. 

Les quatre joueurs issus des phases de qualification (qui ont eu lieu les 8 et 9 avril derniers) ont ainsi pu se frotter à quatre joueurs professionnels invités pour l'occasion dans un arbre à élimination directe avec des matchs se jouant en BO5.

Nous attendions beaucoup de ce premier grand tournoi officiel de Gwent. Et nous n'avons clairement pas été déçus ! 

Vous n'avez pas suivi l'événement ? Nous allons revenir ensemble sur chacun des matchs du tournoi et voir quels enseignements peuvent être tirés de ce premier grand tournoi officiel qui est venu conclure la beta fermée de Gwent de façon magistrale.

 

Quarts de finale

 

Gwent The Witcher Card Game Challenger Trump Noxious Lifecoach ppd vishra ProNeo oikunema Fion56 MegaMogwai McBeard

 

Chaque match de quart de finale opposait un joueur de la communauté à un joueur professionnel invité par le studio. Vous pensez que les jeux étaient faits avant même le début de ces quarts de finale avec une victoire écrasante des joueurs issus de la communauté ? Préparez-vous à être surpris !

 


 

Fion56 vs Trump

Si le tournoi a permis dans son ensemble de pouvoir admirer un niveau de jeu incroyable, c'est un peu moins le cas de cet premier BO5 qui s'est avéré être, avec le recul, le match le moins intéressant du Challenger

 

La "faute" d'une part à un Fion56 qui a réalisé un certain nombre de missplays assez évidents, à mettre sans doute sur le compte du stress occasionné par le fait de jouer le premier match de sa vie en public dans un tournoi avec un très gros cashprize. Son adversaire n'était quant à lui pas en reste en terme de missplays, ce qui s'est avéré moins surprenant car de ce que l'on savait, Trump était le moins expérimenté des quatre joueurs professionnels invités par CD Projekt RED. Il n'avait atteint que le rang 14 en classé et n'avait pris, de son propre aveu en interview, qu'assez peu de temps pour préparer ce Challenger

Une chance pour Fion56 qui, malgré le stress par son premier match, est parvenu à l'emporter 3/2 contre Trump

 


 

oikunema vs Lifecoach

On s'attaque à du lourd ici avec le premier match de Lifecoach, alias Ropecoach. Celui-ci est connu pour prendre un maximum son temps en jouant quasi systématiquement au bout de la corde (qui apparait pour montrer le temps restant du tour), et cela s'est une fois de plus vérifié avec un match qui s'est avéré incroyablement long. Chacun des tours de Lifecoach était joué à la corde durant ce match, de même que pour oikunema. Si l'objectif premier est de réfléchir et de peser au maximum chaque décision, cette technique a aussi pour objectif de destabiliser l'adversaire. Plus l'on fait attendre notre adversaire, plus l'on risque de l'éverver et plus il y a de chance que celui-ci commette certains missplays. 

 

Au-delà du niveau de jeu, on a ici été impressionné par oikunema qui a su rester impassible et ne pas montrer la moindre réaction malgré la pression constante que lui mettait son adversaire durant cet affrontement, a contrario de Lifecoach qui a laissé percevoir par moment un sentiment de regret suite à certaines décisions de sa part. Mais quant bien même Gwent est un jeu particulièrement stratégique qui met le mental des joueurs à l'épreuve, la capacité d'oikunema à garder son calme ne fut pas suffisante pour l'emporter face à l'incroyable solidité de Lifecoach qui finira par s'imposer 3/1

 

A noter malgré tout le manque de chance d'oikunema qui aurait pu remporter la première partie avec son Sergent de Kaedwen si Lifecoach n'avait pas eu la chance d'ensuite piocher une Promotion avec Priscilla pour mettre la puissance accumulée avec la Tour de siège à l'abris de Villentretenmerth. Moment à revoir ci-dessous !

 

 


 

ProNeo vs Noxious

Ce troisième quart de finale opposant ProNeo à Noxious fut surprenant pour nous, et ce à plus d'un titre. 

Non seulement nous ne nous attendions pas à voir Noxious l'emporter, mais nous n'imaginions pas non plus voir des joueurs jouer si vite en pareilles circonstances ! Et pourtant...

 

De même que pour Fion56, ProNeo a du s'incliner en enchaînant les missplays dus au stress de la scène face à un Noxious très solide qui a surpris son monde par des plays incroyablement intelligents, et ce malgré un excellent niveau de jeu global de la part de ProNeo et l'effort de proposer des decklists atypiques.

 

Mais ce qui nous encore plus surpris que l'issue de ce BO5 était le rythme de jeu. Nous sortions d'un match opposant Lifecoach à oikunema, marqué par un rythme de jeu extrêmement lent et nous étions d'un seul coup projetés dans un monde surréaliste. Un monde où les joueurs prenaient très peu de temps pour réfléchir à leur actions une fois leur tour débuté, voire pas du tout. Une autre façon de mettre la pression à son adversaire ? Rien n'est moins sûr. Mais à ce petit jeu là, Noxious s'est révélé être le meilleur en remportant son match 3/2 contre ProNeo

 


 

vishra vs ppd

Si le quart de finale précédent nous a surpris, ce n'est rien à côté de celui qui a opposé vishra à ppd

Dès lors que les affiches de quart de finale étaient connues, tout le monde s'est empressé de déclarer : "Okay s'il y a bien un match qui est joué d'avance, c'est vishra contre ppd. vishra ne va faire qu'une bouchée de ppd, même pas besoin de jouer le match". Tous ont rapidement déchanté devant le spectacle qui s'est offert à nos yeux. 

 

vishra était reconnu par beaucoup comme le meilleur des quatre joueurs s'étant qualifiés pour ces finales du Gwent Challenger. Il était celui qui avait le plus de chance d'avancer vers les demi-finales et d'aller peut-être même chercher une place en finale. Face à lui se dressait ppd, un inconnu pour les joueurs de jeux de cartes. C'était d'ailleurs le seul des joueurs invités par CD Projekt RED à ne s'être jamais illustré sur les jeux de cartes sortis jusqu'alors.

 

Anecdote personnelle intéressante, sans donner de noms, certains de mes co-casters pour ce tournoi se sont demandé à voix haute ce qu'il pouvait bien faire à ce tournoi et si les développeurs n'avaient pas commis une énorme bévue en l'invitant. J'étais le seul de l'équipe de casters sur Gwent_FR à croire aux chances de ppd et à mettre en garde tout le monde contre les jugements hâtifs. J'ai rarement été aussi fier de moi de croire en le potentiel d'un joueur. 

 

Mais revenons au match et à son affiche. Alors que tout le monde prédisait un 3/0 pour vishra, on n'est pas passé loin de se retrouver avec le score inverse. 

Soyons honnêtes, vishra a relativement manqué de chance sur ses pioches et n'avait pas les plus belles mains du monde. Mais ppd a su tirer profit de l'effet de surprise en proposant des decklists originales implémentant certaines cartes inattendues dans la meta actuelle comme Udalryk ou encore Margarita Laux-Antille. Résultat : victoire 3/1 sans bavure pour ppd.

 

Même si je ne peux m'empêcher d'avoir un peu mal au coeur pour vishra (qui aurait mérité d'aller plus loin dans ce Challenger), ce match est sans aucun doute l'un des deux dont je recommande le plus le visionnage. Non seulement pour les surprises que réserve ppd durant le match, mais également pour la bonne ambiance qui régnait entre les deux joueurs. On a presque eu l'impression d'avoir visionné un match amical entre deux potes. C'est beau l'amour ♥.

 

 

Demi finales

 

Fion56 vs Lifecoach

Vous souvenez-vous de la demi-finale de Coupe du monde de football de 2014 ayant opposé l'Allemagne au Brésil qui s'est retrouvé sur Youporn ? Ca vous revient ?

 

Gwent a beau être le jeu de cartes qui laisse le moins de place à la RNG dans le monde actuellement, on a pu se rendre compte avec cette première demi-finale que celle-ci peut encore faire de gros dégâts. Même on ne voyait pas Fion56 gagner contre un monstre comme Lifecoach, on ne s'attendait pas non plus à ce que la RNG s'acharne à ce point contre lui. 

 

C'est bien simple, à aucun moment Fion56 n'a pu exister contre Lifecoach qui a ainsi pu l'emporter 3/0. Que ce soit la pioche ou la RNG des capacités des différentes cartes, tout était contre Fion56. Cela a fini par le mettre au fond sur le plan mental. L'ascendant qu'a ainsi pu prendre Lifecoach sur son opposant était tel qu'il a joué sa troisième partie comme une partie non classée en online, en jouant bien plus rapidement ses tours. 

 

La victoire de Lifecoach a beau être méritée, on ne peut s'empêcher d'avoir mal au coeur pour son adversaire devant ce match dont je ne recommande pas le visionnage pour les âmes sensibles. 

 

Ce match a au moins le mérite de poser un vrai problème de fond pour Gwent : même si en l'état une RNG plus favorable n'aurait très probablement pas permis à Fion56 de l'emporter, celle-ci a tué une grande partie de l'intérêt du match, opposant un joueur qui pouvait librement dérouler son jeu contre un joueur simplement condamné à subir du début à la fin de l'affrontement. Problématique pour un jeu qui se destine à l'eSport. 

 


 

Noxious vs ppd

Cette demi-finale à l'affiche totalement inattendue a offert un très beau spectacle avec deux joueurs au niveau de jeu sensiblement similaire, à tel point que la première partie s'est terminée sur une égalité et a du être rejouée (Juste au moment où le stream a décroché pour CD Projekt RED et ESL, le monde est bien fait quand même !) et qu'une autre égalité est intervenue sur un autre round par la suite. 

 

Un match très propre sans aucun missplay, ou presque, c'est ce qui résume le mieux cette demi-finale entre ppd et Noxious. Les deux joueurs ont démontré du début à la fin que leur invitation au Challenger ne devait rien au hasard et qu'ils méritaient tous deux leur place en demi-finale. Un bien beau match avec en prime des decklists originales et rafraichissantes ;)

 

Un match extrêmement serré qui s'est joué à un point, UN POINT. Merci au Trébuchet renforcé qui donne la victoire à Noxious (Moi salé ? Je ne vois pas de quoi vous parlez). 

 

 

Finale : Lifecoach vs Noxious

 

Déçu à titre personnel de ne pas voir ppd en finale de ce Gwent Challenger.

Mais rendons à Noxious ce qui est à Noxious. Même si celui-ci devra s'incliner contre Lifecoach (Spoileeeeeer), il n'aura pas rendu la vie facile à celui-ci. 

 

Et là je ne vais pas être chiche en compliments : malgré qu'il sortait d'un BO5 complet extrêmement disputé avec ppd sans avoir eu droit à une pause et qu'il était de toute évidence épuisé, Noxious nous a montré un jeu impeccable. Pas l'ombre d'un missplay baveaux malgré les conditions. Disons-le, il méritait autant (voire plus) que Lifecoach de remporter cette finale et a su exploiter un énorme missplay de sa part en lui infligeant un Geralt: Igni à 25 points de valeur de force. En temps normal, une telle erreur aurait du coûter à Lifecoach son match. Mais voilà, celui-ci jouait Monstres Consume, l'archétype le plus puissant des 2 derniers mois de la beta fermée du jeu, et ce de très loin. 

 

Ne soyons pas mauvaise langue, Lifecoach a mérité sa victoire étant donné son niveau de jeu et le temps qu'il a passé à préparer le Gwent Challenger. Et l'on ne peut qu'être admiratif de la capacité de Lifecoach à se reprendre après un tel coup dur et de venir chercher le dernier round de son BO5. Chapeau l'artiste !

 

 

Bien joué à lui pour son incroyable parcours et pour sa reconversion très réussie. Toutes nos félicitations également à Noxious qui a été tout simplement incroyable durant ce finale ! 

 

Terminons par l'arbre du tournoi résumant la totalité des matchs :

 

Gwent The Witcher Card Game Challenger Trump Noxious Lifecoach ppd vishra ProNeo oikunema Fion56 MegaMogwai McBeard

 

Classement final et cashprize remporté :

1er - Adrian "Lifecoach" Koy : $60,000
2e - Kacem "Noxious" Khilaji : $20,000
3e - Peter "ppd" Dager : $10,000
4e - Mikhail "Fion56" Yastrebov : $10,000

 

Quels enseignements tirer ?

 

Sur les joueurs

Joueur professionnel de jeux de cartes ou pas, Gwent a montré qu'il avait une place pour tout le monde et que tous les talents pouvaient s'y exprimer. ppd en est la preuve avec le Challenger

 

Si Gwent est votre premier jeu de cartes, n'ayez aucune crainte, il se pourrait bien que vous fassiez partie des futures stars de l'eSport Gwent

 

Cela étant on a pu aussi s'en rendre compte avec le Challenger, un seul des quatre joueurs de la communauté est parvenu à atteindre les demi-finales en l'emportant contre le joueur professionnel dont le niveau de jeu était le plus fragile. 

 

Les joueurs professionnels ont de toute évidence profité de leur expérience des tournois en public contre les joueurs de la communauté, totalement novices dans le domaine. Le stress de la scène peut facilement conduire au missplay. Et dans un jeu comme le Gwent où la moindre erreur est impardonable et peut coûter cher, c'est finalement cohérent que les joueurs invités l'aient emporté sur les joueurs de la communauté. 

 

Sur le jeu et son potentiel en eSport

Le Gwent Challenger a montré que le nouveau jeu de CD Projekt RED a sa place dans le monde de l'eSport. Du spectacle, du skill et une bonne ambiance, que demander de plus ? Peut-être moins de RNG ? 

 

Les développeurs ont tout fait pour permettre au skill de s'exprimer à son plein potentiel. Mais la demi-finale entre Fion56 et Lifecoach nous a rappelé qu'on se trouvait dans un jeu de cartes, où la RNG peut coûter à n'importe qui son match. 

 

Mais même avec tout le talent et la bonne volonté du monde, impossible de supprimer la RNG d'un jeu de cartes. Celle-ci fait partie de l'ADN du genre. 

 

Et si d'autres titres comme Duelyst ou même Hearthstone peuvent fonctionner en eSport, pourquoi pas le Gwent

 

VOD

 

Envie de revoir certains matchs ou certaines actions ? Vous pouvez retrouvez ci-dessous les VOD du stream officiel avec le cast de McBeard et MegaMogwai

 

 

Et si vous êtes allergiques à l'anglais, vous pouvez retrouver les vidéos du cast réalisé en français par R3m_Ark, Osymandias, et R4ynix avec la participation d'Anthr4cyth et Imperia, le tout sur la chaîne Twitch de nos amis de Gwent_FR

Poster un commentaire

0 commentaires

  • Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir !

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.

Egg On School

Coaching

EntraineurPrix (€/h)
photo lolEpssy Dès 5 €
photo lolTeDzYi Dès 11 €
photo sc2 Dès €
photo sc2 Dès €
photo hsblag0ps Dès 45 €
photo hsBastossavoie Dès 10 €

Bloc_VG